bonjour merci de venir me découvrir sur une autre plateforme
je garde toujours mon ancien blog


venez me découvrir aussi sur mon site de vente


merci et bonne navigation

merci de cliquer sur les ebuzzing :)

vidéo sponsorisé

lundi 19 décembre 2016

coin lecture: Je voulais juste vivre par Yeonmi Park

bonsoir bonsoir

merci à netgalley de m'avoir permise de découvrir ce magnifique roman de l'Edition Kero, sortie le 29 février 2016.



résumé:

Yeonmi a 13 ans, sa courte vie est déjà marquée par le désespoir. Elle n’a qu’une solution : fuir son pays, la Corée du Nord. Elle ne se doute pas que le chemin vers la liberté va l’entraîner en enfer…

Après des années de privations et de harcèlement, par une nuit glaciale, Yeonmi, 13 ans, et sa mère, réussissent à traverser le fleuve Yalu qui marque la frontière entre la Corée du Nord et la Chine. Elles laissent derrière elles leur pays natal et ses horreurs : la faim, la délation constante et surtout une répression impitoyable et le risque permanent d’être exécutées pour la moindre infraction. Mais leur joie n’est que de courte durée. Rien ne les a préparées à ce qui les attend entre les mains des passeurs. Après plusieurs années d’épreuves inhumaines et un périple à travers la Chine et la Mongolie, Yeonmi atteint finalement la Corée du Sud.

À 22 ans, Yeonmi est désormais une combattante : c’est l’une des plus influentes dissidentes nord-coréennes et une activiste reconnue des droits de l’homme.

« L’une des histoires les plus déchirantes, et des plus inspirantes, que j’ai jamais lues. On ne peut plus l’oublier. » The Bookseller

mon avis personnel:

Une autobiographie poignante et qui nous montre l'envers du décors de la vie des nords coréens et leur lutte pour fuir ce pays, mais aussi la vie pour eux en chine et en Corée du sud. Yeonmi nous livre son histoire, pour nous ouvrir les yeux sur un pays où la dictature et l'idolâtrie de la famille Kim fait loi. 
Heureusement que yeonmi nous recentre avec les dates, car sinon on a vite l'impression de lire un livre sur l asie dans les année 1800. De savoir qu'ils vivent de manière inhumaine au 21eme siècle est invraisemblable… le régime nazie est toujours d'actualité dans ce pays et cela fait peur. 
La chine n'est pas mieux, yeonmi nous conte avec force et courage, le marchandage d'être humain, le viol d'enfants et de femmes nord coréenne sous prétexte que pour survivre il faut subir… 
Merci a l'auteur d'avoir franchit le pas et de nous livrer le début de sa vie, en espérant que ce livre ouvre les yeux de l humanité face à cette horreur qui continue de sévir.

lundi 5 décembre 2016

coin lecture: L'accro du shopping à la rescousse de sophie kinsella

bonjour bonjour

çà fait un moment que je n'ai pas pu faire d'article, donc me revoilà avec mon dernier livre en date de la saga l'accro du shopping de sophie kinsella.



résumé:

Entre L.A. et Vegas, de nos jours.
Déçue par Hollywood, Becky a décidé de se recentrer sur l'essentiel : sa famille et ses amis. Et il y a urgence ! Car pendant que Becky comprenait dans la douleur que les coulisses de l'usine à rêves sont peu reluisantes, Tarquin, le mari de Suze, disparaissait, comme hypnotisé par un gourou New Age aux intentions pas très love and peace, tandis que Graham, son père, partait à la recherche d'un vieil ami détenteur d'un lourd secret.
C'est donc dans un combi Volkswagen du meilleur goût que Becky, son époux, sa fille, Suze, sa mère et la meilleure amie de cette dernière se lancent on the road. Au programme : rodéo parties, foires d'art contemporain campagnard, et les paillettes de Vegas.
Et à l'arrivée, pour notre accro préférée, une révélation : le shopping, c'est bien, la famille, c'est encore mieux... 

mon avis personnel:


Le dernier en date de la saga: l'accro du shopping, et la suite direct de l'accro du shopping à Hollywood; c'est vraiment une première dans cette saga, ce qui est super et navrant.
Je m'explique, depuis le précédent, je trouve une Becky très différente. Il manque quelque chose dans ses aventures, et notamment celle-ci. On a plus une Becky super-girl, qu'une Becky super dépensière, limite égocentrique et égoïste, rigolote car très différente d'une femme normal, et là on ne l'a plus.
Est ce raisonnable de toujours la nommer l'accro du shopping?
On voit une évolution du personnage, qui est bien pour elle, mais un flop pour moi. Je n'ai pas rit et ni été emballée plus que cela, par l'histoire, c'est un bon roman , mais une suite navrante, car on a une Becky sérieuse et dans cette saga on avait pas envie de çà. S'il y a une suite, j'aimerai retrouver Ma Becky, dépensière, extravagante, fofolle et insouciante; et que l'on puisse rire à nouveau, sinon j'arrêterai définitivement.
C'est bien de faire évoluer les personnage, mais dans son cas on perds l'essence même du personnage, une jumelle totalement différente... et c'est dommage!

dimanche 6 novembre 2016

coin lecture: Le Médaillon bleu par Rysa Walker, édition: Amazon Publishing France

bonjour bonjour

merci à Netgalley, et Amazon Publishing France, pour m'avoir permise de découvrir ce roman de Rysa Walker: Le médaillon Bleu, sortie le 2 août 2016.


résumé:

Alors qu’elle est mourante, la grand-mère de Kate lui confie un étrange médaillon bleu, qui aurait le pouvoir de la faire voyager dans le temps. D’abord incrédule, l’adolescente finit par comprendre qu’elle dit vrai et que son don est inscrit au plus profond d’elle-même : dans son ADN.
La stupeur de Kate se mue en effroi lorsqu’un meurtre commis dans le passé menace directement sa vie : si elle ne parvient pas à l’empêcher, le futur sera modifié, la liberté du monde menacée… Et elle-même sera rayée de la surface de la Terre. Kate n’a plus le choix : au péril de sa vie, elle retourne dans le passé, en 1893, au cœur de l’Exposition universelle de Chicago, afin d’empêcher le meurtre et les événements qui en découlent. Mais elle se rend vite compte que tous ces événements ne sont pas le fruit du hasard, mais d’un projet des plus sinistres, orchestré en plus haut lieu…
Kate parviendra-t-elle à remplir sa mission ? Modifier l’espace temporel lui impose un douloureux sacrifice : si elle réussit, le garçon qu’elle aime ne gardera aucun souvenir de son existence… Et une question la tourmente : a-t-elle le droit de manipuler la destinée du monde entier ?

mon avis personnel:

Un roman comme je les aime, remplis d'action, d'aventure, romance et de science-fiction. L'auteur, fan de Star trek, a su créer un univers futuriste à la limite de la cohérence, on pourrait facilement imaginer que ce genre de chose soit plausible.
Dans le futur, des chercheurs auront trouvé le moyen de voyager à travers le temps, mais certains vont se servir de ce pouvoir pour leurs envies et modifier le cours du temps. Prudence alias Kate va se retrouver plonger dans cette aventure, mais au dépend de sa vie.
Ce livre est le premier tome d'une trilogie: les archives de chronos, et il me tarde de lire la suite, pour pouvoir me replonger dans la vie de Kate et savoir si sa résistance réussira. Sincèrement un grand bravo à l'auteur pour ce premier roman, qu'elle a sur rendre captivant et réel, car les faits historiques sont véridiques, l'auteur sait bien ce documenter et on le ressent à travers les pages, car on vit l'histoire de Kate comme si c'était la notre. Merci et à très vite pour la suite.

lundi 31 octobre 2016

#inktober 21-31: dessin au stylo

bonsoir bonsoir

voilà j'ai terminé le défi inktober, un dessin par jour, mais Renanta nous continue se défi jusqu'au 6 :) je vais pouvoir en profiter pour peaufiner :)
voici les dessins du 21 au 31 :)







pour le thème fanart marvel: voici le dessin original







biz biz

coin lecture: La terre à l'envers de Roxanne Tilman

bonsoir bonsoir

merci à Babélio de m'avoir choisis pour découvrir ce petit livre pour enfants



résumé:

Arthur a brisé le sablier sacré ! Un bouleversement temporel s’est créé. 
Le temps file à toute vitesse et la Terre ne tourne plus rond. 
Arthur doit vite trouver une solution, le compte à rebours est lancé.


mon avis personnel:

Une mignonne petite histoire, sur un garçon trop curieux ( un peu comme Alice au pays des merveilles) qui tombant sur un sablier écrit: Ne pas toucher, va bouleverser le temps et la planète. 
Une histoire courte qui a une leçon : Lire les instructions, et réparer ces erreurs.  
De jolies dessins qui résument chaque page, les enfants peuvent ainsi, même sans savoir bien lire savoir de quoi il retourne, c'est un bon livre pour qu'il puisse retenir l'essentiel de l'histoire, et nous la conter eux avec leur propre mot, grâce aux dessins.  
Pour ma part, j'aurai agrémenté de quelque page supplémentaire, comme l'explication du sablier et de l'horloge, car on ne sait pas ce que c'est. Au final pour le prix on reste sur notre fin (car peut de texte, et peu de page), c'est dommage.

jeudi 20 octobre 2016

#inktober 12-20

bonsoir bonsoir

voici la suite de mes dessins pour le défi inktober, organisé par Renata dessin



bonne soirée!!!!

lundi 17 octobre 2016

scrap: carterie

bonjour bonjour

çà faisait très longtemps, mais j'ai eu besoin de faire une carte pour une amie

donc voilà j'ai tout ressorti,  pour faire une carte


et des petits cookies coco pour la route :)


biz biz

mardi 11 octobre 2016

#inktober 2-11: suite des dessins

bonsoir bonsoir

je vous avais parlé du defi de renata dessin, et je le fait tous les jours, et je progresse au stylo bille, lol, c'est pas simple, car j'ai encore les manies du crayon papier, et les ombres sont un vrai challenge pour moi.
voici mes dessin du 02 octobre au 11 octobre :)



biz biz












coin lecture: Formes et motifs dans la nature de philip Ball

bonjour bonjour

merci à Babélio de m'avoir sélectionnée, pour découvrir ce très beau livre : Formes et motifs dans la nature de Philip Ball, aux éditions:  LES EDITIONS EUGEN ULMER




résumé:

De la spirale des escargots à celle des galaxies, des nervures des feuilles aux méandres des rivières, des rayures du zèbre à celles des poissons-anges… certains types de formes et de motifs sont récurrents dans la nature à tous les niveaux d’organisation. En s’appuyant sur une galerie de photos d’une incroyable beauté, Philip Ball met en avant ces étonnantes convergences et nous en révèle les causes.

mon avis personnel:

C'est un très beau livre, remplis de photographies magnifiques des merveilles de la nature.

Ce livre scientifique, documentaire, peut plaire à tous le monde, notamment grâce à ces belles photos. Après, certains seront plus attirés par le contenu écrit. Il nous explique les mystères dans l'ordre et le chaos de l'univers. Tout est attrait aux mathématique et géométrie. C'est très intéressant de connaître certain point, comme les fractales, la symétrie... Que l'on soit croyants ou pas, car là ce sont des faits.

Après, il essaye d'expliquer les mystères en évoquant: les croyants, puis Darwin. Et là c'est pour ma part très approximatif. Car même si je suis croyante, ces explications sur le mystère de la nature, ne prouve en rien le sujet de l'évolution ou du hasard, et l'explication de Thompson m'a laissé pantoise. Il explique le hasard ainsi: "Les choses sont comme elles sont, parce que c'est ainsi qu'elles se sont formées." page 8. Bref c'est ainsi donc pourquoi ce poser des questions? Et si tout est ainsi, pourquoi ce livre? Je trouve que ces passages, sont en contradictions, avec l'essentiel du livre, qui est: l'Ordre. Car l'auteur parle de l'ordre des choses (et même s'il mentionne parfois le chaos, il doit le faire deux ou trois fois, c'est assez rare), et mentionner le hasard est contradictoire avec ces explications.

A part ces passages, le reste est très instructif, et l'on ne voit plus les choses de la même façon, il m'a appris à faire progresser mon regard, je ne regarde plus les montagnes,un sillon, des bulles de la même façon; sur le coup les explications peuvent paraître compliqué, mais loin de là. L'auteur nous l'explique avec des mots simples et des images à porter de tous, et pour cela je l'en remercie . 

Par contre un bémol vis à vis de la relecture de ce livre, les photographies l'on emportées sur le texte. Ce livre comporte énormément de fautes, voir d'oublies de mot, ce qui change le sens des phrases, et çà en devient vite lassant, oublie d'article défini et indéfini, du genre masculin ou féminin... Dommage car çà gâche la beauté de ce livre.

dimanche 9 octobre 2016

écharpe snood à capuche au tricot

bonsoir bonsoir

voici ma nouvelle écharpe, façon snood avec en intégration la capuche, très facile à faire, en point fausse côte anglaise au tricot.
pour avoir chaud dès maintenant :) et que l'on peut mettre de plusieurs façon :)

trois pelotes de 100 gr, aiguille 12






et quelques gâteaux pour cette soirée :)

bizzzz

lundi 3 octobre 2016

coin lecture: JOURNAL DE MIA - Tome 1 Princesse malgré elle par Meg Cabot Hachette Romans

bonjour bonjour

merci à netgalley et l'édition hachette romans de m'avoir permise de découvrir la nouvelle édition du journal de Mia, sortie le 29 juin 2016.



résumé:

Bienvenue dans le monde et le journal de Mia, une adolescente de 14 ans presque comme les autres… hormis le fait qu’elle est princesse héritière du Royaume de Genovia !

À quatorze ans, Mia est une collégienne new-yorkaise comme les autres. Mais le jour où elle apprend que son père, qui vit en Europe, est en réalité le prince de Genovia, une petite principauté au bord de la Méditerranée, les choses se gâtent… Voilà Mia princesse héritière ! Et ça ne lui plaît pas du tout.

mon avis personnel:

Nouvelle édition de ces tomes du journal de mia princesse malgré elle. J'en avais beaucoup entendu parlé et regardé le premier film, mais sans plus. Mais l'occasion de lire le livre a piqué ma curiosité, aimant beaucoup l'auteur Meg Cabot. 

Je n'ai pas été déçu. Vue le style on s'attend à un livre très enfantin, un peu fleur bleu, limite nunuche. Que nenni, Meg Cabot sait intéresser autant les jeunes que les adultes. 

Ce roman est basé sur le journal intime de Mia, jeune ado, qui vit dans un foyer modeste, monoparental, avec sa mère ,qui sort avec son prof de maths et dont la meilleure amie est Lilly Moscovitz. Mais voilà qu'elle découvre que son paternel, qui ne peux plus avoir d'enfant, est en réalité le prince de Genovia. Ça vie bascule! Car elle est désormais princesse, elle la végétarienne qui veut sauver les baleines. 

Ce roman écrit à la première personne, a la faculté de nous plonger directe dans l'histoire, c'est pleins d'humour, de conflit, de peine de remise en questions…de plus Mia écrit ses formules de maths, ces projets, ces envies…bref on est son journal intime, pas une personne curieuse de découvrir son journal, non elle nous parle à nous son journal et nous confit les moments de sa vie, avec tous ces changements. 

C'est un bon livre pour passer des moments qui fond sourires. De plus la nouvelle Edition joue beaucoup sur la typographie, ce qui en fait un vrai journal. J'ai hâte de découvrir la suite des aventures de Mia.

samedi 1 octobre 2016

#inktober 01 octobre 2016

bonjour bonjour

pour le défi lancé par Renata dessin


voici mon premier dessin
***
donc pour ma part je fais plutôt du crayon à papier, et des portrait, en ce moment j'aime bine me lancer des challenge, et là c'est de dessiner sans me prendre la tête le premier truc que j'ai en face de moi, et là c'était mon cactus de noël qui ne fais que grossir lol
et au style bleu à encre, et ben c'est pas simple lol, donc je commence au crayon papier et je repasse au stylo, mais pour les ombres, whaou lol

donc voici



bizzzzz


jeudi 29 septembre 2016

coin lecture: Ma vie en vlog, tome 1 Qui m'aime me suive ! par MOSS Emma

bonjour

merci a netgalley et à l'édition Slalom, de m'avoir permise de découvrir ce roman, sortit le 15 septembre 2016.


résumé:
Une série sur le phénomène des vlogs, mêlant narration classique, échanges de mails et tchats entre les héroïnes, et retranscription des vlogs qu’elles réalisent, qui va passionner les natifs digitaux, fans de YouTube.
Fraîchement débarquée des Etats-Unis, Lucy se retrouve perdue dans un nouveau collège, loin de son environnement habituel et de Morgane, sa meilleure amie.
Comble de l’horreur pour une ado, elle souffre d’un léger bégaiement qui s’amplifie quand elle est nerveuse… Un incident filmé par la peste de sa classe, Dakota, et Lucy se retrouve la risée de tout le collège, via les réseaux sociaux…
Ce qui va sauver Lucy et lui donner confiance en elle ? le soutien de ses amis et une aventure qui va changer sa vie : créer sa propre chaîne Youtube !

mon avis personnel:

Ce livre est un bon roman pour savoir ce qu'est un vlog, et initier ceux qui voudrais sy lancer, et pour faire découvrir ces nouveautés technologiques aux anciens. 

 L histoire de lucy et ces amis et le type même de filles qui pour se sortir d'un soucis, ici le bégaiement de Lucy, se lance dans un vlog, comme dans une sorte de thérapie. Et cela fonctionne. 

Ce roman, style Disney original movie, est accrocheur et donne envie de lire la suite. On pourrait comparer cette bande de copine a la série d ann brashares: Quatre filles et un jean.  

Quatre copines au tempérament et qualités Différentes qui se rapprochent et se lient grâce au vlogs, fan de redvelvet, et qui ont une ennemie commun: Dakota et ces vipères. Une suite est à prévoire avec comme personnage principal: Abby. Vite la suite!!!! 

lundi 19 septembre 2016

coin lecture: M pour Mabel par MACDONALD Helen Fleuve éditions

Bonjour

Merci à Babelio, de m'avoir permis de découvrir ce roman de Helen Macdonald, paru le 25 août 2016.





résumé:

Enfant, Helen rêvait d'être fauconnier. Elle nourrit des années durant son rêve par la lecture. 
Devenue adulte, elle va avoir l'occasion de le réaliser. De manière brutale et inattendue, son père, journaliste qui a marqué profondément sa vision du monde, s'effondre un matin dans la rue.
Terrassée par le chagrin, passant par toutes les phases du deuil, Helen va entreprendre un long voyage physique et métaphysique. Elle va acheter pour huit cent livres un vautour de huit semaines, le plus sauvage de son espèce, Mabel. Réputé impossible à apprivoiser. Elle va s'isoler du monde, de la ville, des hommes. Et emprunter un chemin étonnant. Se réapproprier le temps. La patience. Se reconnecter à son corps; aiguiser ses sens. Se donner complètement. Sentir ce lien viscéral, inscrit en chacun de nous, à la nature.
Se retrouver. Voire se trouver. Enfin.
M pour Mabel est tout cela et bien plus encore. Il transcende tous les genres, les frontières, les individualités. Et résonnera en vous longtemps.

mon avis personnel:

Curieux, c'est le mot qui peut résumer ce livre. J'ai eu dû mal à entrer dans le récit et à chaque fois que je pensais comprendre, j'étais à nouveau dans le flou, jusqu'au dernier chapitre où l'on saisie enfin les choses.
Hélèn a perdu son père, et dès ce moment perdu ses repères et fuit le monde en voulant éduquer un autour, oiseau qui est la mort incarné. Elle fuit le monde pour rentrer dans une sorte de purgatoire. Le passé, présent, futur, tout est confondu, la seule constante de ce récit est la mort, celle que représente le caractère de l'autour, celle de l'écrivain White, de son père, du passé , de l'Histoire de l'Angleterre, tout tourne autour de ce thème : la mort. Plus on avance et plus les liens se reforment et le thème dominant laisse place à de nouveaux liens qui sont la familles et l'amour; elle reprend pied, sa vie reprend des couleurs.
Par contre , quand son envie de s'éloigner du monde commence, elle relit un livre de White: l'autour, et là j'ai vraiment était perdue. Sans arrêt on revient sur l'histoire de White, son passé, son expérience, sa vie, ces penchants, ces livres, et on a dû mal à faire la corrélation entre les deux. De plus avec lui le thème de la mort est aussi récurrent, ainsi que des déviances sexuels, sa maltraitance à l'école , par ces parents...Différents thèmes qui m'ont perturbés dans ma lecture, j'ai pas accroché avec White; de plus Hélène n'ont plus , elle à dû mal à le comprendre, elle le cherche mais lui en veut, elle est tourmenté par lui, mais pourquoi nous parler autant de lui??? Ceux sont des passages que j'aurai pu volontiers éviter, mais seulement on a envie de connaitre, c'est une relation un peu bizarre, je te cherche mais je te fuie...
Une lecture assez difficile d'accès et de compréhension, mais l'auteur veut toujours nous montrer que si on y arrive pas, on peut quand même y arriver, elle nous relance toujours, pour sans arrêt en vouloir davantage. Il faut creuser ce livre pour en découvrir toute l'essence. On en apprend beaucoup sur l'autour et la fauconnerie, un vrai livre documentaire, pour qui veut s'essayer dans cet art. Documentaire, car au final, Hélèn ne parle pas ou peu d'elle, elle nous parle plus de son cheminement dans les étapes du deuil. C'est comme çà que j'ai ressentit ce livre, une sorte de thérapie pour les personnes en deuil, on voit le plongeons d'Hélèn, dans ce gouffre d'ignorance, de déni, de souffrance, de chantage et enfin d'acceptation et du retour à la réalité.
L'autour est le messager de la mort mais aussi du retour à la vie, ce lien entre la vie et la mort, entre l'acceptation et le rejet. Car oui l'autour tue mais pour vivre, contrairement à l'être humain qui ne vit que pour tuer, Hélène en fait le constat tout du long de ce livre. Pourquoi un autour, pourquoi la perte, pourquoi la vie?
Deuil, mort, autour: les mots clés de cette oeuvre.
Même si sincèrement les passages sur White sont pour ma part trop long et nous perde, je vous invite à découvrir ce livre qui vous fera connaitre un monde inconnue: celui de l'autour et du retour à la vie.